Féminisme et allaitement

Je ne sais pas si cet article vaut la peine, mais voilà, une question me turlupine (oui me turlupine parfaitement!) depuis quelques semaines…

Donc, comme la plupart des personnes, je suis féministe, je crois en l’égalité absolue entre les hommes et le femmes et ne comprends même pas que ce soucis n’ait pas encore été résolu (je veux dire c’est aussi absurde que la controverse de Valladolid, ou que le mariage gay! Oh wait…). Donc je suis féministe, j’oeuvre petitement auprès de mon entourage et…j’allaite!

Comme je le disais dans l’article précédent, si je suis convaincue de l’allaitement POUR MOI, je sais en revanche que ça ne fait absolument pas de moi une meilleure mère!

Et donc, depuis 6 mois, cet allaitement fait beaucoup parler. Il y a ceux qui me prennent pour une de ces mères qui ne veulent pas couper le cordon, mais il y a aussi ceux, très nombreux également, qui me trouvent au choix: courageuse, forte etc…

Et c’est là le problème. Je veux dire que je ne mérite pas de médaille, loin de là, à mes yeux, celles qui forcent l’admiration en allaitant sont les mamans de prématurés, les autres font juste comme elles ont envie. Et c’est bien ça le souci, 99% de mes amies ont tenté d’allaiter, et toutes ont eu des soucis. Soucis qu’elles m’expliquent, elles n’avaient pas assez de lait, le lait n’était pas assez nourrissant et j’en passe, alors qu’on sait qu’une mère ne manque jamais de lait (la baisse de lactation existe hein, mais on y remédie facilement), que le lait sera toujours assez nourrissant etc…sauf que je leur répond en compatissant. On sait qu’on se ment, mais ça évite de dire la vérité toute crue: elles ne voulaient pas allaiter.

Et je trouve horrible de ne pas pouvoir oser dire, bon j’ai essayé, mais franchement, ça ne m’a pas plu alors j’ai arrêté. Quelle honte il y a? Moi perso j’ai essayé l’écharpe de portage et je n’ai pas aimé, bon bah c’est tout, pas de quoi me lapider en place publique, mon bébé va dans sa poussette pas physio et puis tant pis!

Alors je me demande pourquoi on rentre toutes dans ce tabou, pourquoi on fait semblant de croire celle qui nous dit qu »elle n’a pas réussi à allaiter alors qu’elle ne voulait simplement pas le faire? Pourquoi on ne dit pas simplement à cette soeur en maternité qu’on sait qu’elle transforme la réalité, mais que pour arriver à une parole décomplexée des jeunes mamans et des femmes en général, on ferait mieux de se dire la vérité et d’assumer, parce qu’on donne décidément bien trop d’importance à un choix qui n’aura à mon sens aucune répercussion sur le futur de l’enfant!

Maman d’un côté comme de l’autre, rétablissons la vérité: non allaiter n’est pas un acte héroïque, mais non, donner le biberon n’est pas un crime!

Voilà, j’espère que vous comprendrez oú je veu en venir, mon idée a été particulièrement difficile à mettre en mots!

Publicités

13 réflexions sur “Féminisme et allaitement

  1. Bonjour, je suis bien d’accord avec toi. Ces mensonges sont irritants. Ma tante m’a sorti la même chose au sujet de sa fille . Je n’ai pas pu m’empêcher de lui rappeler qu’il fallait bien manger et boire suffisamment (ma cousine est du genre obsédée par son poids). Je ne viens pas du tout d’une famille où on allaite, du coup je passe pour une surdouée..lol.. (ok, j’ai eu des jumeaux prématurés). Mais je trouve que seuls les 3 premiers mois ont été durs depuis c’est tout bénéfice en gain de temps. Véhiculer de fausses idées (y compris à la maternité où on doutait qu’allaiter sur la durée serait possible…hum, hum…) pour justifier son refus, sa paresse (ben oui, personne ne te remplace), son envie de boire un coup (déjà entendu, j’arrête pour les fêtes de fin d’année) etc… Il n’y a aucune gloire à allaiter mais le mystifier est malhonnête. La très grande majorité des femmes peuvent le faire, le nier est proprement dommage. Des bises Florence

    J'aime

    1. Ah oui, des jumeaux prémas, alors là franchement, je te dis bravo, et pour le coup je suis vraiment admirative!
      Mais effectivement moi aussi je trouve qu’allaiter c’est un truc de paresseuse (pas de vaisselle, de bib à stériliser, pas besoin de calculer les doses alors que leq yeux collent de sommeil etc…) après effectivement chacun voit la difficulté différemment!
      Moi ça m’est bien égal de ne pas boire, mais je peux comprendre que ça manque de trinquer (cela-dit le tire lait existe et ça permet de sortir et de boire quelques verres).
      Ce que je trouve malsain c’est de se cacher derrière de fausses raisons, alors qu’il n’y a aucune honte à ne pas allaiter ou à ne pas aimer ça! Comme il n’y a aucune gloire à le faire (enfin si quand même avec des jumeaux prémas!!!).
      Et je suis d’accord avec toi, à la maternité on m’a plus fait peur qu’aidé!
      En tous cas merci pour ton petit mot.
      Bises.

      J'aime

  2. Je crois vraiment que beaucoup de personnes sont convaincues que leur lait ne convient pas. Moi même quand ma fille pleure après la tétée on me dit que mon lait n’est pas assez nourrissant. Du coup j’aurais pu arrêter sur ce motif en étant de bonne foi…
    (Je ne sais pas si je m’exprime bien !)
    Tu as des tuyaux pour l’allaitement mixte ?

    J'aime

    1. Bonjour,
      Oui je comprends ce que tu dis et tu as raison, j’ai pas du tout développé ce point! Je ne dis pas du tout que les excuses que je cite sont dites de « mauvaise foi », les professionnels de santé ne sont pas du tout formés à l’allaitement, mon bébé est né pas mal en avance (il est préma au sens médical mais en vrai il a été traité comme un bébé à terme) sauf que comme il était petit il ne voulait pas téter les premiers jours et préférait dormir, dès la première nuit on m’a proposé de lui donner un bib!
      Je parlais de personnes dont l’allaitement était bien en place, malheureusement combien n’ont même pas eu l’occasion d’essayer tant ça fatigue les puericultrices qui préfèrent donner le lait maternisé direct!
      En fait je pense que le sujet est bien plus complexe que je ne le pensais en écrivant l’article, parce qu’il y a aussi une volonté de ne pas dire à la femme qu’elle est capable! Or merde on est capables.
      Pour l’allaitement mixte, rapport au fait que je suis une flemmarde 1ere catégorie (et qu’en plus je suis en congé mat) je n’ai jamais fait. Ça doit être assez simple à mettre en place (il n’y a pas de raisons!) je ne sais pas quel âge a ta petite, moi j’aurais eu tendance à ne pas commencer trop tôt pour ne pas qu’elle rejette le sein ensuite (c’est beaucoup plus facile pour eux le bib!)
      Après je ne suis pas du tout une pro, loin s’en faut, mais contacte la leche league, je leur avais envoyé un mail et j’ai eu une réponse hyper détaillée, et là tu parles avec des gens qui connaissent et qui voudront t’aider à continuer!
      En tous cas j’espère que si tu mets l’allaitement mixte en place tu nous expliqueras (je suis très curieuse de toutes ces différentes façons de faire!)
      Bises

      J'aime

      1. C’est « drôle » moi j’ai, à l’inverse, senti une « pression » de la part du personnel médical pour l’allaitement. Mais c’est comme pour tout ça dépend sur qui on tombe !
        Pour le mixte ce serait pour la reprise du boulot. Je ne me vois pas du tout me traire au travail…
        Je te dirai ça 🙂

        J'aime

      2. Ah oui?! En effet, ça doit dépendre d’oú on tombe, ou plutôt sur qui, parce que finalement, mon allaitement je ne le dois qu’à une seule puer qui était top et que j’ai très peu vue, mais elle m’a tellement reboostée!

        J'aime

  3. Merci pour les compliments, je n’ai pas posté pour cela. Tu es une des rares à écrire que les mamans mentent au sujet de leur allaitement raté et surtout se découragent trop vite. Perso, l’idée de chercher le bon lait, le bon bibi, stériliser, faire la vaisselle etc… me décourageait :-). Après le personnel est essentiel et les conseils aussi. Ma pédiatre a allaité 15 mois sa fille, elle est bien placée pour me soutenir. Elle rend les choses très simples et accessibles. Bref, elle bosse très bien ! Quant au lait, il est fonction de ce que l’on mange (message pour Miliette, j’ai fait des cures de protéines pendant l’allaitement exclusif, moi qui n’aime pas plus que cela et j’ai pris de la spiruline en gélules, un bon produit je trouve)

    J'aime

  4. Coucou les filles 🙂

    Alors, je sais pas si ça infirme ou confirme le sujet… bref. Moi j’ai allaité mes jumeaux (petits prématurés) pour (encore une fois, c’est le « point noir » de mon « ancienne vie » ^^) faire comme tout le monde. En fait je n’avais ni envie d’essayer, ni pas envie… Je sais je suis compliquée donc c’est pas facile à expliquer 😀 Je me suis juste dit pourquoi pas. DOnc ils ont bien sûr été dès la naissance en mixte puisqu’ils n’étaient pas avec moi dans la chambre, et le temps que j’arrive à tirer du lait, qques jours se sont écoulés. Donc pendant les 18 jours en néonat, ils buvaient ce que je tirais complété par le lait industriel. Car de toute façon je n’avais pas assez de lait, donc comme tu dis ça se passe dans la tete, peut-être qu’au fond de moi je n’avais pas vraiment envie (??). Je l’ai fait pendant 4 mois (avec bout de sein), les avoir contre moi était un plaisir, mais avec la fatigue, me lever pour tirer le lait, j’ai laché l’affaire car fatigue+pas de nourriture équilibré+pas boire assez d’eau, ça jouait aussi peut-être dans le fait que mes seins ne les nourrissaient pas assez.

    Tout ça pour dire que les filles qui disent j’ai pas pu, peut-être qu’elles étaient un peu « paumée/compliquée » comme moi ^_^

    Par contre, j’ai parfois entendu autour de moi qu’il valait mieux dès le début donner un bib pour que le bébé s’habitue au plastique, sinon après le sevrage est difficile ! Je ne sais quel est le pourcentage de femmes qui ont galéré à faire accepter la tétine à bébé ^^

    Pour conclure, je ne sais pas si elles mentent tout lol… mais peut-être qu’il y a des choses dur à dire car honteuse. Perso, même si j’ai ouvert un blog sur ma grosse boulette, faire qqch (mariage, bébé…) pour suivre le moule et faire comme tout le monde, je le fais pas par fierté….. je pense que l’inconscient et le poids de la société est assez fort et que les femmes qui n’ont pas un point de vue bien arrêter sur la question se lance, sans conviction…. bon comme d’hab ce n’est que mon avis ^^

    J'aime

    1. Bonsoir,

      Merci beaucoup de venir partager ton expérience.
      C’est d’une part très intéressant, et ça illustre parfaitement mon propos.
      Avant toute chose, j’ai débuté mon allaitement un peu par hasard, pour faire « comme tout le monde également », je n’ai pas de convictions quant à ça, je veux dire, c’est extrêmement personnel.
      Quand je parle de mensonge, je ne dis pas que les femmes ayant arrêté leur allaitement sont des menteuses, loin de là, je suis persuadée qu’elle sont de bonne foi, je dis simplement qu’elles sont les victimes d’un mensonge plus grand.
      Selon moi (et là encore, il n’y a AUCUN jugement!) si on veut allaiter on peut: on peut faire en sorte de relancer la lactation, on peut aller consulter une sage femme spécialisée en lactation à l’hôpital, ou simplement taper les mots clés dans google.
      Sauf que surtout, on peut se dire oui j’ai essayé, mais non je n’aime pas vraiment, et j’y vois plus d’inconvénients que d’avantages. Et ce n’est pas grave, mais faire comme si c’était tellement difficile que pour y arriver il faut être trop une bonne mère c’est faux. Et surtout, et c’est ce qui me gène, c’est un peu faire des mères qui donnent le biberon des mère qui « n’auraient même pas fait l’effort ».
      Je ne sais pas si j’ai réussi à clarifier mon propos, je l’espère 🙂
      Et en tous cas, comme Florence, bravo, allaiter des jumeaux prémas, il faut une énorme dose d’abnégation!

      Bonnes vacances!

      J'aime

  5. « On sait qu’on se ment, mais ça évite de dire la vérité toute crue: elles ne voulaient pas allaiter. » Je pense que c’est juger un peu vite… surtout pour un premier enfant, même en s’étant renseigné en amont, on aura tendance à se fier aux conseils des professionnels qui nous entourent à la naissance… et ces conseils peuvent être très mauvais ! Et reprendre une lactation quand on a tout fait de travers au début, ça peut être très dur.
    Pour ma part j’ai tiré mon lait car mon fils n’arrivait pas à prendre le sein ; j’ai renoncé à faire venir une conseillère en lactation à domicile pour retenter après la sortie de la maternité car mon mari ne comprenait pas que ça me tienne à cœur. Je m’en veux de ne pas m’être plus imposée à l’époque, mais ce n’est pas parce que je ne voulais pas allaiter que je me suis laissé marcher sur les pieds… c’est par manque de confiance en moi.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour,

      Merci pour ton message. Alors, mon article est très mal fait, parce que je me rends compte qu’il occulte l’idée principale (j’ai pensé à le réécrire ou l’effacer et puis je me suis dit que peu de monde venait) donc tout d’abord je suis désolée si mon propos t’as offensée.
      En fait, je ne parlais pas de femmes qui n’ont pas du tout réussi à allaiter, par ailleurs toutes celles à qui c’est arrivé reconnaissent comme toi qu’on les a mal aiguillées, et ça pour le coup, je sais tous les mauvais conseils qu’on peut recevoir. Je parlais de mes connaissances qui ont commencé un allaitement, allaitement qui fonctionnait, et qui a duré un peu (1 mois et demi en général) et qui arrêtent de leur plein gré, mais en cherchant des excuses. Parce que ce sont ce genre d’excuses qui font que d’autres n’arriveront pas au bout de la démarche en se disant que c’est un truc hyper difficile, et donc elles ne pourront pas parer les mauvais conseils, et de bons conseils c’est 90% de l’allaitement!
      J’espère que j’ai réussi à clarifier mon propos, et je regrette si j’ai pu te blesser.
      Bonne journée!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s