Le papa que je t’ai choisi

Mon chéri,

Je voulais aujourd’hui te parler de papa. Celui que tu regardes avec des yeux qui pétillent, celui que, souvent tu me préfères.

Ton papa, il n’est pas parfait, ton papa, il a encore 15 ans à certains moments, et 100 ans la minute d’après.

Ton papa, il râle, il râle et il râle…mais il nous aime tellement, tu dois le savoir, parce que ton papa, il peut nous dire, à l’un ou à l’autre, qu’il nous aime au delà de tout, plusieurs fois par jour, et peu importe que d’autres oreilles soient présentes.

Ton papa, avant de t’aimer, il m’a aimée, et le mieux, c’est qu’il continue.

Ton papa, il est fier de toi, tout le temps, il a même réussi à montrer des photos de toi au banquier!

Ton papa, il est capable de te laisser dormir dans ses bras pendant des heures, même si pour ça il doit se contorsionner.

Ton papa; il ne sait pas changer les couches, ça tombe bien, il ne le fait pas.

Ton papa il sait comment te faire rire aux éclats en te chatouillant, et c’est le seul.

Ton papa il vit encore sa vie de patachon, mais il se lève toujours tôt pour profiter de nous.

Ton papa, il a eu peur que tu arrives si vite, et pourtant, il m’a confié qu’il n’avait jamais été aussi heureux que depuis toi.

Sans aucun doute mon amour, le plus fort, c’est ton père, et si parfois ses défauts me font enrager, je sais que je pourrais, toute ma vie, être fière de te l’avoir offert.

Publicités

On pourrait dire de toi

On pourrait dire de toi:

Que tu es impatient

Que tu es coléreux

Que tu es bruyant

Que tu es hyper actif

Que tu es autoritaire

Que tu es épuisant

Que tu es un mauvais coucheur

Que tu es collant

Mais on peut aussi dire de toi:

Que tu es déterminé

Que tu sais ce que tu veux

Que tu es vivant

Que tu es vif

Que tu es curieux

Que tu aimes les autres

Que tu adores nous faire rire

Que tu ne veux pas dormir pour ne pas perdre une miette du monde qui t’entoure

Que tu es sensible et que tu adores plus que tout les câlins

Tu vois mon amour, on pourrait dire ces choses de toi, mais moi, je préfère la deuxième version, parce qu’elle ne désigne pas celui que je voudrais que tu sois, mais celui que tu es réellement. Et cette personne en devenir que tu es, je la trouve mille fois plus magique que ce que la société attend de toi.

Alors s’il te plaît mon tout petit, ne te perds jamais, tu es un diamant, et je t’aime comme ça!