Cette mère que je déteste…

Je suis, depuis 10 jours, une maman détestable.

Des poussées dentaires à rallonge ont eu ma peau (ou plutôt ma bienveillance).

Voilà quelques jours que je sens cet agacement, cet énervement même, n’ayant d’autre objet que mon bébé. Non, je ne lui ai pas mis de claque (ni aucun coup, peu importe le nom qu’on lui donne!), je ne lui ai pas non plus crié dessus, non, j’ai mis ce masque que je déteste, je me suis occupée de lui comme un automate, une ration de câlins, un petit pot, une tétée, et dès que je peux, je le mets au lit ou dans des bras plus accueillants.

Je sais que j’ai le droit d’être fatiguée, et je savais par avance que je ne serais pas parfaite, mais il y a trois jours, j’ai fait ce que je n’aurais jamais dû faire, j’ai crié sur mon conjoint devant bébé…j’en ai encore mal au ventre. Le petit n’a pas compris, il a eu l’air étonné, mais ça n’a pas semblé le contrarier…sauf que je l’ai fait, j’ai perdu mon sang froid, et j’ai crié…ce n’était pas la première fois qu’on se fâchait devant lui, mais d’habitude, d’une il n’était pas dans mes bras, et de deux, on se contentait de se parler un peu sèchement.

Je suis clairement allée trop loin, et je suis désemparée, j’imagine que de toutes façons, il me faudra juste du temps pour me pardonner, mais pour le moment je n’arrive pas à oublier cette image. Je suis tout à fait intransigeante avec moi-même et je sens que cette erreur, je vais avoir du mal à l’accepter.

Comme une masochiste que je suis, j’ai évidemment googlé un truc du genre: Que ressens bébé de 8 mois quand ses parents se crient dessus… et j’ai été à deux doigts de l’emmener moi-même à la DDASS (en vérité, j’ai vraiment pensé qu’il pourrait être plus heureux loin de moi!)!

Bon, c’était une séance de vidage de sac, mais si vous avez vécu une situation similaire et que vous pouvez me rassurer, je vous en prie 🙂

Publicités