Cette mère que je déteste…

Je suis, depuis 10 jours, une maman détestable.

Des poussées dentaires à rallonge ont eu ma peau (ou plutôt ma bienveillance).

Voilà quelques jours que je sens cet agacement, cet énervement même, n’ayant d’autre objet que mon bébé. Non, je ne lui ai pas mis de claque (ni aucun coup, peu importe le nom qu’on lui donne!), je ne lui ai pas non plus crié dessus, non, j’ai mis ce masque que je déteste, je me suis occupée de lui comme un automate, une ration de câlins, un petit pot, une tétée, et dès que je peux, je le mets au lit ou dans des bras plus accueillants.

Je sais que j’ai le droit d’être fatiguée, et je savais par avance que je ne serais pas parfaite, mais il y a trois jours, j’ai fait ce que je n’aurais jamais dû faire, j’ai crié sur mon conjoint devant bébé…j’en ai encore mal au ventre. Le petit n’a pas compris, il a eu l’air étonné, mais ça n’a pas semblé le contrarier…sauf que je l’ai fait, j’ai perdu mon sang froid, et j’ai crié…ce n’était pas la première fois qu’on se fâchait devant lui, mais d’habitude, d’une il n’était pas dans mes bras, et de deux, on se contentait de se parler un peu sèchement.

Je suis clairement allée trop loin, et je suis désemparée, j’imagine que de toutes façons, il me faudra juste du temps pour me pardonner, mais pour le moment je n’arrive pas à oublier cette image. Je suis tout à fait intransigeante avec moi-même et je sens que cette erreur, je vais avoir du mal à l’accepter.

Comme une masochiste que je suis, j’ai évidemment googlé un truc du genre: Que ressens bébé de 8 mois quand ses parents se crient dessus… et j’ai été à deux doigts de l’emmener moi-même à la DDASS (en vérité, j’ai vraiment pensé qu’il pourrait être plus heureux loin de moi!)!

Bon, c’était une séance de vidage de sac, mais si vous avez vécu une situation similaire et que vous pouvez me rassurer, je vous en prie 🙂

Publicités

7 réflexions sur “Cette mère que je déteste…

  1. C’est « marrant » : aujourd’hui même j’ai moi aussi crié sur mon chéri dans la voiture avec ma fille devant (8 mois aussi). J’ai culpabilisé. Non pas d’avoir dit à mon chéri ce que je lui ai dit : il fallait que ça sorte, mais que ma fille ai été là à ce moment-là.
    Nous ne sommes pas parfait(e)s et nous ferons d’autres choses que nous regretterons aussitôt.
    Et pour le « mode automate », je connais aussi : c’est aussi une façon de se protéger… Quand ma fille pleure trop (dents par exemple) j’en viens à avoir moi-même envie de pleurer avec elle… Je ne pense pas que se soit hyper constructif donc je ne suis pas mécontente de pouvoir me mettre en automate parfois 😉
    Oups j’ai fait un roman ! 😉

    J'aime

    1. Merci de ce mot, qui me rassure quand même, en écrivant l’article, je me disais que bon, j’allais quand même loin (l’histoire de google et le fait que je me disait que j’étais la pire des mères ne sont pas exagérés malheureusement). C’est fou comme le voir écrit m’a fait prendre conscience que même si c’est loin d’être malin, ce n’était sans doute pas si traumatisant pour lui. Et puis mince, je suis capable d’empathie avec les autres et pas avec moi (parce que l’exemple que tu racontes ne me fais absolument pas sourciller!).
      Ce qui me fait de la peine avec ce « mode automate » c’est que je me dis qu’il souffre et qu’il aurait besoin que je sois plus présente, mais que j’en suis incapable au bout d’un moment!
      En tous cas merci pour le roman!

      Aimé par 1 personne

  2. Oh ben mince… tu es humaine ! 😉
    Plus sérieusement oui je crois bien que tout ça est normal. Qui ne craque jamais ?
    OK ce n’est pas idéal bien sûr mais franchement je ne crois pas qu’un bébé puisse être « traumatisé » par ce type de situation tant que c’est un évènement isolé.
    Ce qui est très triste c’est que des enfants vivent au milieu d’une violence bien réelle au quotidien…

    J'aime

    1. Ahah, oui, mais c’est une des erreurs que je voulais absolument éviter…il y a ça et le fait de frapper. Le reste, je suis loin d’être proche de l’idéal que je me fixe (comme toutes évidemment) mais ça ne me fait pas de peine, j’essaie d’améliorer, mais je ne m’en rends pas malade.
      Oui, c’est sûr qu’il est loin d’être entouré de violence, mais voilà…cela dit ça va bien mieux une fois que c’est écrit 😉
      Merci pour ton message en tous cas.

      J'aime

  3. Coucou 🙂

    Comme tu le sais (désolée, je réécris car j’aime bien commenter ton blog :p ) j’ai frappé 3 fois mon conjoint et 2 fois il y a eu Loubilou « au milieu » de nous 2″ 😦 … C’est vrai que je ne sais pas ce qu’il a ressenti à ces moments, l’impact que ça a eu sur lui (s’il y en a eu) et si maintenant à 2 ans il s’en souvient (c’était en gros il y a un an)…. tout ce que je peux dire c’est qu’aujourd’hui il va bien 🙂
    Alors bien sûr tu imagines comme je me suis sentie mal (même s’il n’a pas été frappé)… Comme tu dis il faut être compatissante avec nous-mêmes. On apprend de nos erreurs, si mauvaises soient-elles… et comme dit plus haut, tant que c’est pas une ambiance pourrie sur le long terme, tout va bien 🙂

    J'aime

    1. Merci de commenter mon blog par ailleurs ☺ J’ai pensé à toi en écrivant l’article, parce que je me disais que quand j’ai lu ton histoire, ça m’a fait de la peine pour toi, pour vous, mais je ne m’étais absolument pas dit que tes enfants seraient traumatisés à vie (les enfants n’ont pas de souvenirs avant au moins deux ans, mais il y a un ressenti évidemment, après il est clair que rien n’est irréparable!). Mais je ne sais pas pourquoi, quand il a été question de MON erreur, tout est devenu hyper dramatique dans ma tête…
      En tous cas, l’écrire m’a permis de me calmer et vos messages bienveillants m’ont apaisée!
      Merci beaucoup!

      J'aime

  4. Oui c’est normal ! On est plus dure avec soi-même 😉 On vit en permanence avec cette petite voix en nous, donc pas facile de l’ignorer ^^ Et puis aussi, c’est sur le moment qu’on réagit, à chaud, avec en tête notre « liste de bonne conduite » qu’on s’est promis de suivre, donc pas de recul… Mais je pense qu’avec le temps on arrive justement à mieux réagir dans les faits et dans nos pensées 🙂
    A+ ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s