Et donc, c’est le vôtre? #1

Oui, c’est la première partie, parce que visiblement, ça choque beaucoup de gens!

Pour vous situer, je suis une maman plutôt jeune (enfin si on se fie au fait que le premier enfant se fait à 31 ans en moyenne en France), j’ai eu le mien à 26 ans, je n’étais donc plus franchement dans la case adolescence non plus hein.

Je vous passe tous les « mais c’était voulu? » non, pas voulu du tout, d’ailleurs on ne comprend toujours pas comment ça a pu arriver…

Breeeef, donc, ajouté à mon âge qui visiblement paraît suspect aux autres; il faut y ajouter ma corpulence. Disons que mon IMC est de 18 (oui, je ne vais pas non plus vous donner mes mensurations hein) et que j’ai perdu plus que je n’ai pris pendant ma grossesse (alors que j’avais pris plus de 20KG), et donc #lesgens sont absolument persuadés que soit je suis très malade, soit en fait, j’ai passé mon congé mat’ à jeûner. Alors qu’on soit bien clairs, je ne me plains absolument pas d’avoir perdu tous mes kilos, par contre -j’ai sans doute l’air de cracher dans la soupe-si je pouvais récupérer les 5 kilos d’avant grossesse, je ne dis pas non. D’une, parce que c’est fatiguant d’être trop mince (ou alors c’est d’avoir un enfant?!) mais aussi, parce que je n’en peux plus d’entendre des « ah mais c’est le vôtre » et quand je répond par l’affirmative d’ajouter tout en me détaillant de la tête aux pieds « bah on dirait pas hein ».

Je ne saurais expliquer pourquoi, mais cette réflexion, pourtant récurrente, m’oblige toujours à ajouter à la hâte « oui oui, mais ça c’est l’allaitement » (ce qui est a priori vrai), une façon de dire que non, je ne suis pas au régime, et que mon activité principale c’est mon enfant, pas de lire des magazines modes. Et j’ai comme l’impression que #lesgens, ne me croient de toutes façons qu’à moitié.

Pourquoi je raconte ça? D’une parce que j’adore parler de moi c’est évident, mais aussi parce que je me suis rendue compte que finalement, j’ai beau faire ma maligne en crachant sur les conseils et autres remarques reçues à tort et à travers, il n’en reste pas que je suis sure d’avoir moi aussi déjà vexé pas mal de personnes, sans le vouloir, en parlant trop vite, ou en ne me rendant simplement pas compte de l’énormité qui sortait de ma bouche. Je sais que ces remarques sur mon poids ne partent pas (toujours) d’une mauvaise intention, mais il n’en demeure pas moins que c’est un sujet qui me touche, et que parfois, sans doute, je suis cet autre à qui on a juste envie de dire « ta bouche » (oui, je ne dis plus de gros mots depuis que je suis maman!)

Voilà, j’y pensais tout à l’heure, et je me disais que finalement, on n’a pas tous les mêmes sensibilités, et qu’on ne peut jamais réellement se rendre compte de la portée de nos paroles. Et vous, des réflexions qui vous agacent, mais qui paraissent anodines?

Publicités

3 réflexions sur “Et donc, c’est le vôtre? #1

  1. Lol, même concept ici… Et même réponse « c’est l’allaitement » ! (Bon, par contre les 2 kg en plus d’avant la grossesse, c’est bon, je te les file si tu veux).
    Sinon, sur ce point, ce genre de remarques ne m’embête pas trop, je passe outre, et basta ! Ce qui m’agace davantage, ce sont les remarques sur « tu l’allaites encore ?? »…

    J'aime

    1. Ah oui les « Encooooore???? » et l’air outré qui va bien! Et le mieux « mais ça le dérange pas ton mari? » -bah mon mari je ne le nourris pas au sein quoi!
      Après pour les remarques, je sais (enfin j’espère!) que ça part d’un bon sentiment, mais vraiment ça me met terriblement mal à l’aise. Et c’est super que tu allaites encore avec les journées de folie que tu as, ça doit être tellement bon les tétées retrouvaille (le peu de fois oú je l’ai confié un peu de temps il me sautait dessus à mon retour, ça m’émouvait à chaque fois!).
      Bises

      Aimé par 1 personne

      1. Ah ah ! Moi j’ai le modèle « j’en ai rien à foutre de la tétée, ce que je veux c’est du lait, files moi le bib’ mam’, ça dégaine plus vite et c’est moins fatigant »… J’allaite encore, mais ça sent la fin prochainement avec cette Lueur flemmarde du sein 😉 (et pour te dire, ce fut tire-allaitement toute la semaine passée… là ça va mieux). Mais bon, tant que c’est possible, on maintient !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s