C’est reparti…

C’est reparti pour un voyage qui devrait durer encore près de huit mois si tout se passe bien.

Oui, si tout se passe bien, parce que si je tombe enceinte sans aucun problème, j’ai déjà deux fausses couches à mon actif. Rien de bien méchant, la faute à pas de chance comme dirait mon médecin. Sauf que pas de chance, il me fait peur, et je n’ai pas franchement envie qu’il revienne frapper à ma porte pour voir si j’y suis.

Je ne sais pas trop à quoi sert ce post, j’ai sans doute besoin d’évacuer un peu. Je me rends compte de la vacuité de ma peur. Je n’ai aucun pouvoir sur ce qui peut arriver, il n’y a que le temps qui me dira, et il ne sert à rien de trop retourner le problème dans tous les sens puisque la vie a ceci d’intrinsèque qu’elle est imprévisible.

Voilà, je suis heureuse, et morte de trouille. J’ai bien évidemment peur de perdre ce début d’embryon, mais aussi peur de devoir gérer deux enfants, peur de faire de la peine à mon fils et qu’il se sente délaissé, peur d’être trop fatiguée.

D’un autre côté, c’est un choix, je veux des enfants rapprochés, je suis moi-même d’une fratrie nombreuse et très proche. Et comme je le disais récemment à mes frères et sœurs, ils sont le plus beau cadeau que la vie m’ait offert (après mon fils maintenant), et si j’ai la possibilité d’offrir la même chose à mon bébé, je serais comblée.

Bien évidemment, les remarques à la con ont débuté le jour-même de ma prise de sang, avec l’infirmière (ce sont des infirmière qui font les prises de sang?) qui me dit: mais il est encore petit et vous voulez déjà qu’il soit grand frère?!

Bref, qui vivra verra, mais réellement, malgré ce que je peux avoir l’air de ressentir, je suis extrêmement heureuse, et je mesure ma chance (dans cet aspect de ma vie comme dans tous les autres!).

PS: Je sais que certaines personnes qui me lisent ont vécu des parcours de pma longs et compliqués et je ne voudrais vraiment pas que vous vous mépreniez, je sais comme ma vie est belle et facile, VRAIMENT. Remarque, je vous prouve d’une certaine manière que toutes les C1 ne sont pas des inconscientes 😉

Publicités

10 réflexions sur “C’est reparti…

  1. Je te souhaite que ce « début d’embryon » comme tu dis, s’installe bien confortablement au creux de ton ventre!
    J’aurais adoré avoir deux enfants rapprochés mais je n’ai pas eu le courage, trop de fatigue! J’avais besoin de me remettre!
    Maintenant la nature fait encore des siennes, alors…

    J'aime

    1. Bonjour, merci pour ce message!
      J’avoue que la peur de la fatigue à venir est ce qui me tétanise le plus, mais je me souviens de mon enfance entre fères et soeurs et le moral remonte (puis on est deux à vouloir ça mon mari a une soeur de 5 ans de moins, et ils ne se connaissent pas, ça le rend bien triste- après c’est pas partout pareil c’est sur!).
      Et la nature si on lui force un peu la main, elle pourrait vous l’apporter votre deuxième ou cette éventualité n’est plus d’actualité?
      Je vous souhaite d’être heureux, à 3, 4 (il me semble qu’il y a un beau-fils aussi) ou autant que vous serez.
      Bises

      Aimé par 1 personne

      1. Oh je suis dans le même cas j’ai une demi sœur de 7 ans de plus que moi et in demi frère de 13 ans de plus que mois! Je rêve d’un frère ou une sœur pour fripouille mais il a déjà 2 ans et 8 mois…
        J’espère que ça va marcher merci pour tes bons vœux!!
        T inquiète, je suis certaine que vous allez bien gérer, ils auront combien d’écart du coup?

        J'aime

    1. Merci pour ton message 🙂 Oui, ça laisse des traces, mais sans commune mesure avec ce que toi ou d’autres avez pu vivre. Mais c’est sans doute à cause de ces traces qu’en tombant sur des blogs comme le tien, je me suis reconnue, de très loin hein, mais sur la manière de gérer la grossesse surtout. Bref, j’espère que tu vas bien, et que la petite gouine aussi, ça manque de ne pas lire de vos nouvelles!
      Bises

      J'aime

  2. coucou 🙂
    Heureuse de lire cet article !
    Pareil ici, deux fausses couches à mon actif et j’espère que ce sera tout !
    C’est bien d’avoir des enfants rapprochés pour les raisons citées dans l’article et dans les commentaires…
    bonne grossesse.

    J'aime

    1. Merci, et je te souhaite également de ne plus avoir à vivre ça, c’est déstabilisant, et comme on en parle pas (ou si on en parle les gens minimisent le truc) c’est compliqué de reprendre confiance.
      Il faut rester positives 🙂

      J'aime

  3. Je suis comme toi, j’aimerais que mes enfants soient rapprochés. Curly va bientôt avoir 6 mois et l’idée de faire le seconde m’obsède! D’ici quelques mois, sans doute courant mai, je pense que l’on retentera notre chance 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s