On n’est pas arrivés…+ Edit

Bon, petit retour sur les jours précédents!

Mercredi dernier, je fais un test urinaire, en me disant que bon, j’ai un doute, mais quand même, je dois rêver.

Je ne rêve pas, et décide donc d’aller faire une prise de sang le lendemain.

Ladite prise de sang n’est pas très élevée, je reste prudente, mais en même temps, en allaitant, je sais que mes cycles sont anarchiques.

Quatre jours plus tard (lundi donc), je refais un prise de sang, et suis très heureuse de constater que ça a plus que doublé  en 48h. Je prends alors une grande décision, cette fois, je la joue zen, et préviens mes frères et sœurs (pas mes parents ni qui que ce soit d’autre hein, je ne suis pas devenue folle!). Cris de joie (on a le sens de la mesure dans la famille!), tout le monde est ravi, mon mari est content qu’on leur ait dit, il doivent passer le soir même pour boire des bières (j’ai déjà dit qu’on avait la classe?). Quand tout à coup (lol) tadaaaaaaam, je sens que y a un truc qui ne va pas bien, en vrai, j’ai perdu beaucoup de sang, d’un coup.

J’accuse le coup, et sors prévenir ma bande, que ben non hein, l’embryon il s’est tiré voir ailleurs si j’y étais. Je vois mon frère le sensible (faudrait que je vous parle de lui) qui se décompose, alors je ravale mes ptites larmes et puis bon, je leur dit que ça va hein, ils ont un neveu magnifique, qu’on est déjà pas mal vernis, et que c’est la vie (personne ne me croit mais au moins j’ai l’impression de faire illusion).

Cependant, les saignements on totalement arrêté, et ma sœur me dit d’aller quand même aux urgences, parce que blabla la copine de la cousine de la fille du boulanger blabla et elle a maintenant un joli bébé.

Je doute trois secondes (il m’en faut peu pour me donner espoir), et je file aux urgences. La salle d’attente est vide et on passe rapidement. Je ne vais pas m’appesantir sur l’amabilité de l’interne qu’on avait l’air de beaucoup déranger. Elle m’ausculte, me dit qu’effectivement, il n’y a plus de sang, que le col est normal, on va faire une écho mais on verra rien (bah alors on n’a qu’à oublier non?).

On va faire l’écho, on voit rien (elle est forte hein l’interne) mais il n’y a pas de sang dans l’utérus, selon elle pas de fausse couche, par contre, on n’est pas sûr pour autant que la grossesse continue bien. Du coup, un tour de gagné pour refaire une prise de sang le mercredi (oui ils en ont profité pour me faire une prise de sang, bien que je leur avais donné le taux du jour) et re échographie.

Mercredi (hier) je retourne faire la prise de sang le matin et me repointe aix urgences pour l’écho l’après midi. Alors là j’ai eu une interne adorable, d’abord elle m’a dit que le taux avait bien évolué, qu’elle restait positive, mais qu’il fallait vérifier à l’echo pour ecarter le risque de GEU. À l’écho on a vu qu’un point blanc. Elle me dit qu’elle pense que c’est le sac, mais ne peut être certaine. Elle a bon espoir parce que mon endomètre est très épais et mon utérus très vascularisé.

Donc j’ai mon bon pour me retaper la prise de sang demain et l’écho ensuite.

Allez, c’est noël il ne peut rien m’arriver hein!?

Edit du 27/12: suspicion de GEU, il faut y retourner demain…

Publicités

2 réflexions sur “On n’est pas arrivés…+ Edit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s